Correctrice professionnelle, rédactrice et écrivain public
  • Kerry Correctrice

Au bord des larmes ou aux bords des larmes

Dernière mise à jour : nov. 20


Écrit-on : « être au bord des larmes » ou « être aux bords des larmes » ?


Besoin d'une correction ? Envoyez-moi un mail : kerryecrivainpubliccorrectrice@gmail.com



J’ai lu : « Blanche repose le dessin, aux bords des larmes, et va chercher son eau chaude. »


Silène Edgar, Fortune Cookies, Bragelonne, 2021

Ce n'est pas la première fois que je croise cette erreur dans des romans que je lis pour le plaisir. J'ai, par exemple, trouvé la même faute dans Helena de Jérémy Fel, publié aux éditions Payot & Rivages en 2018.


Selon le Larousse, « être au bord des larmes », c'est être sur le point de pleurer.

Le mot « bord », toujours selon ce dictionnaire, signifie « limite », « près », donc être à la limite, être près de pleurer.

L'Académie française le confirme, au mot « bord », nous trouvons « être au bord des larmes » = « tout près de pleurer ».


Enfin, sur le site du CNRTL, nous retrouvons les entrées suivantes : « avoir les larmes au bord des yeux », « être au bord des larmes » et « être sur le bord des larmes ».


Nulle part n'est attesté « aux bords des larmes ».


J'aurais corrigé : « Blanche repose le dessin, au bord des larmes, et va chercher son eau chaude. »



Un commentaire ou une question ? Contactez-moi ici.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout