Correctrice professionnelle, rédactrice et écrivain public
  • Kerry Correctrice

Amodier un texte ou amender un texte ?

Dernière mise à jour : nov. 20

Dit-on « amodier un texte » ou « amender un texte » ? Et dit-on « amodier une terre » ou « amender la terre » ?


Besoin d'une correction ? Envoyez-moi un mail : kerryecrivainpubliccorrectrice@gmail.com



J’ai lu : « Les rabbins ont ainsi réussi à amodier la loi talmudique qui était particulièrement cruelle en cas d'adultère. »

Collectif, Couples en justice IVe-XIXe, Éditions de la Sorbonne, 2021

Erreur très courante. Il s'agit d'un lapsus linguae ou plutôt, avec notre exemple, d'un lapsus calami.


« Amodier » (définition du Larousse) signifie louer à quelqu'un une terre ou une mine moyennant une redevance.

Ce qui est confirmé par l'Académie française : affermer une terre, un domaine, une mine par un contrat d'amodiation.

Et enfin le CNRTL donne la définition suivante : donner à ferme moyennant une redevance périodique en nature ou en argent.


Donc amodier ≠ modifier.


La confusion de sens provient de la définition administrative et financière du terme « amodier » : aménager suivant la conjoncture ou revaloriser.

De plus, « amodier » vient du mot « amodoier » qui signifiait modérer, réduire (mais uniquement le poids d'une redevance, pas un texte ni une loi, etc.).


Alors que « amender », quant à lui et selon le CNRTL, signifie bien modifier en vue d'améliorer, corriger, réformer.

Selon le Larousse, il signifie, entre autres, modifier un texte soumis à l'approbation d'une assemblée délibérante.

Et enfin selon l'Académie française, dans son sens général, « amender » signifie corriger, rendre meilleur et dans le domaine du droit constitutionnel, il signifie modifier par amendement.

Mais c'est là aussi qu'on voit que le verbe « amender » est utilisé dans le domaine agricole : « amender un sol », ce qui veut dire en améliorer les qualités, le rendre plus fertile.


Donc on peut dire « amender la terre » ou « amender la loi » (en fait, non : il faudrait dire « amender un projet de loi » ou « modifier une loi »). On peut également dire « amodier une terre », mais on ne peut pas dire « amodier un texte » ni « amodier une loi ».



J'aurais corrigé : « Les rabbins ont ainsi réussi à modifier la loi talmudique qui était particulièrement cruelle en cas d'adultère. »



Un commentaire ou une question ? Contactez-moi ici.
18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout